L’école du Coteau reçoit le prix Essor


Grâce au projet « Labyrinthe sonore » mis sur pied l’année dernière par les enseignants Christophe Surget, Caroline Desrochers et Étienne-Olivier Lacasse, l’école du Coteau a remporté le prestigieux Prix Essor remis conjointement par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport et le ministère de la Culture et des Communications.

La cérémonie de remise s’est tenue le 14 novembre dernier à l’école du Coteau en présence de messieurs Gautier Njokou, conseiller en développement culturel à la direction générale du ministère de la Culture et des Communications, Patrick Capolupo, directeur général adjoint, Éric Barrette, directeur de l’école du Coteau en 2012-2013, Éric Cool, directeur actuel de l’école du Coteau, ainsi que les élèves qui ont réalisé le « labyrinthe sonore ».

L’œuvre, qui a été exposée au Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM), emprunte la forme d’un parcours composé de 15 cabinets de curiosités crées par les élèves de l’Option exploration culturelle. Chacun des cabinets exprime la personnalité de ses jeunes créateurs, dont deux non-voyants qui ont réalisé un « corridor tactile ».

L’ensemble du labyrinthe baigne dans un univers musical créé par d’anciens élèves de musique de l’école du Coteau, qui ont cherché une voie artistique et esthétique pour indiquer la sortie du dédale, par le biais de thèmes écrits menant à des improvisations. Il en résulte des sonorités, des rythmes et des harmonies multiples et novatrices. L’approche multidisciplinaire du projet se manifeste également dans les procédés utilisés : collage, assemblage, modelage, dessin et peinture.

« J’adresse mes plus sincères félicitations à l’école du Coteau pour son prix Essor. Ce prix permet de révéler non seulement le talent des jeunes, mais également l’engagement et la créativité de leurs enseignantes et enseignants, des professionnels totalement investis dans leur tâche. En initiant leurs élèves aux arts et à la culture, ils leur ouvrent une fenêtre sur le monde, alimentant du même coup leur goût d’apprendre », a souligné la ministre Marie Malavoy par voie de communiqué.

Après la cérémonie, les jeunes présents ont eu la chance d’assister à un atelier de jeu clownesque animé par Martin Lefebvre. De plus, tout le monde a eu droit à un goûter spécialement préparé par les élèves des programmes Formation métier semi-spécialisé (FMS) et Formation préparatoire au travail (FPT), sous la supervision de Diane Rioux, directrice adjointe et Sylvie Bisson, enseignante.

À titre de récipiendaire du prix Essor, l’école du Coteau a reçu une bourse de 2 000 $ et devient automatiquement finaliste pour l’un des prix nationaux qui seront remis en février prochain.